La Gardienne du Temps, Mémalou de Belvezet

Extrait :

"Ce matin-là, assise dans son fauteuil à bascule, Marie regarde par la fenêtre ouverte les enfants jouer devant la maison. Bientôt, ils seront tous là.

Elle est heureuse : demain, au beau milieu de juillet, l'aînée de ses arrière-petits-enfants va avoir dix-huit ans.
- Les dix-huit ans de Morgane! Ca se fête, oui!

Marie sent la fierté rosir sa peau fânée. Le contentement de l'oeuvre accomplie. Instinctivement, l'aïeule regarde la photo posée sur le buffet. Jean lui sourit.

Jean, celui qui fut le compagnon de toute une vie, le père de ses quatre enfants, le grand-père de six beaux adultes, forces vives de la famille. Jean... L'arrière-grand-père de onze promesses d'avenir : tous ces jeunes qu'elle va retrouver pour l'anniversaire de Morgane.

Morgane et ses dix-huit ans... L'âge de Marie lorsque le père Valantin l'avait unie à Jean en 1939. Unie pour toujours. Même la mort ne les avait pas séparés... A chaque instant, elle lui parle dans son coeur.

La vieille femme se lève, arrête le four, en sort des madeleines qui embaument. Un bon goûter pour les enfants.

Puis elle regarde les enfants jouer sur leurs rollers. Théophile, leur petit frère, s'essaye au dérapage sur son VTT.
- Mon Dieu ! On n'avait pas tout ça, quand j'étais jeune !

La jeunesse... La sienne a disparu depuis longtemps... Aujourd'hui, Marie a quatre-vingt-trois ans.
- Que le temps passe, soupire-t-elle. Il lui semble qu'hier est encore aujourd'hui. Les années ont filé sans qu'elles ne lui pèsent ... Pas le temps... Quatre enfants, son mari, la guerre, l'exploitation...

Mais aujourd'hui, c'est elle qui filoute le temps... Elle en est devenue la gardienne"...